CIWF Logo Food Business
Search icon

Accès à l’extérieur et enrichissement : Agrial dévoile son plan de progrès pour la filière caprine

Avec plus de 600 éleveurs de chèvre adhérents et une marque, Soignon, leader du marché français, Agrial via sa branche lait Eurial est un acteur majeur de la filière caprine française. La coopérative a engagé depuis trois ans une démarche de travail sur les pratiques d’élevage et le bien-être animal, en partenariat avec CIWF.

Agrial a dévoilé ce matin au salon Capr’Inov son plan de progrès à horizon 10 ans, avec deux engagements prioritaires pour le bien-être des chèvres :

  • Développer l’accès à l’extérieur.
    En France, la majorité des chèvres sont élevées en bâtiment toute leur vie. L’accès à l’extérieur (à un pâturage de qualité, ou à une aire d’exercice enrichie) permet de diversifier les espaces de vie des chèvres, de leur permettre d’exprimer leurs comportements naturels et de diminuer la densité en bâtiment. Agrial s’engage à augmenter significativement le nombre de ses élevages ayant accès à l'extérieur pour atteindre 50% de ses élevages avec un accès à l’extérieur de qualité d’ici à 2027.
  • L’enrichissement du milieu
    Agrial s’engage à ce que 100% de ses élevages soient équipés de dispositifs d’enrichissement en bâtiment et à l’extérieur d’ici 2025. Ces enrichissements permettent aux chèvres d’exprimer leurs comportements naturels (grimper, explorer, jouer…)

Pour Lucille Bellegarde, Chargée des Affaires Agroalimentaires, CIWF France : « Il est encourageant de voir un acteur tel qu’Agrial prendre des engagements concrets visant à développer l’accès à l’extérieur, notamment en le rendant obligatoire pour tout nouveau bâtiment ; mais aussi à enrichir le milieu de vie des chèvres pour mieux répondre à leurs besoins comportementaux. CIWF continuera d’accompagner Agrial et ses éleveurs dans leur démarche de progrès. Cette décision a en effet le potentiel d’influencer durablement et positivement la filière caprine française. »

Mickaël Lamy, Président du Métier chèvre chez Agrial déclare : « D’abord ne l’oublions pas, en tant qu’éleveurs, chaque jour, nous sommes attentifs au bien-être de nos animaux et comme tout un chacun, nous cherchons à améliorer nos pratiques en permanence.
Avec ce plan de progrès, nous franchissons une étape supplémentaire : nous venons de construire une vision partagée de la façon dont nous voulons élever nos animaux demain. Restons modestes, beaucoup reste à faire afin « d’emmener » progressivement avec nous, chacun de nos 600 éleveurs. Mais en tant que leader du chèvre en France, il en va de notre responsabilité d’impulser des pratiques toujours plus vertueuses au sein d’Agrial, et ce, en adéquation avec les orientations de la filière caprine française. Celle-ci, au travers de l’ANICAP, a également engagé avec trois ONG, une concertation à laquelle nous avons contribué et qui aboutit à un cap et des recommandations en matière d'accès à l'extérieur conformes à notre plan de progrès. »