CIWF Logo Food Business
Search icon

Les alternatives plus respectueuses du bien-être animal

Les élevages extensifs en bâtiment

Dans ce type de système, les poulets sont élevés à l’intérieur mais ont plus d’espace et ont souvent des rythmes de croissance moins rapides. L’environnement est souvent enrichi, avec par exemple des balles de foin, des perchoirs, des objets à piquer (ex : cordelettes, brassicacées), afin d’encourager les poulets à se déplacer et à explorer leur environnement. Dans ces élevages extensifs en bâtiment (définis dans la législation européenne EC 543/2008), les poulets sont élevés avec une densité maximale de 25 kg/m2 et sont abattus au minimum à 56 jours.

Depuis les 5 dernières années, une large gamme de poulets « élevés à l’intérieur – système extensif » se sont développés en Europe (mais pas encore en France). Au Royaume-Uni par exemple, les standards de RSPCA Freedom Food™ fixent la densité d’élevage à 30kg/m2 maximum et le rythme de croissance à 45g vif/jour maximum (contre 55-63 g/d en élevage standard). La lumière naturelle est également obligatoire (minimum 100 lux) grâce à des fenêtres double-vitrées, ainsi que l’apport de balles de foin, de perchoirs et d’objets à piquer. Les poulets sont plus actifs et ont une meilleure locomotion ainsi qu’un jarret et des pattes en meilleur condition.

Quelques entreprises utilisent aussi des souches à croissance rapide mais élevées à 30 kg/m2 dans un environnement enrichi.

Les élevages en plein air et biologiques

Free range broilers

Dans ces élevages, les poulets ont accès à un parcours extérieur durant la journée ainsi qu’à des bâtiments d’élevage similaire (bien que plus petits) à ceux décrits précédemment. Ils sont généralement (mais pas toujours) rentrés dans les bâtiments pour la nuit. Selon la législation européenne, la densité d’élevage maximale à l’intérieur des bâtiments est fixée à 27.5 et 21 kg/m2 dans les systèmes respectivement plein air et bio. Chaque poulet doit également disposer d’au minimum 1 m2 (plein air) ou 4 m2 (bio) de parcours extérieur. Des arbres et des haies sont souvent présents sur le parcours extérieur afin de procurer ombre, abri (du vent, de pluie et du soleil) et une protection contre les prédateurs. Les vers, insectes et herbacées rendent l’alimentation des poulets diversifiée et peut ainsi améliorer la qualité nutritionnelle de leur viande. Les poulets ont plus d’opportunités de se déplacer et d’explorer leur environnement, de picorer et de gratter le sol, tout en profitant d’un environnement et d’une lumière naturels. Le comportement d’exploration est cependant largement dépendant de la souche de poulet utilisée et des conditions climatiques.

En Europe, certains cahiers des charges plein air et bio permettent l’utilisation de souches de poulets à croissance rapide, tandis que d’autres ne permettent l’utilisation que de souches à croissance intermédiaire ou lente (c’est le cas des poulets Label Rouge et bio en France). Les poulets vivent aussi plus longtemps dans ces sytèmes, généralement jusqu’à 56 jours en plein air et entre 70 et 81 jours en bio (contre en moyenne 39 jours en élevage standard).