Agroalimentaire

Les Vaches d’Or

Les Vaches d’Or récompensent les entreprises et les organisations publiques qui utilisent (ou, pour les entreprises uniquement, qui s’y engagent) à utiliser du lait ou des produits laitiers issus d’élevages plus respectueux des vaches laitières et de leurs veaux. Plus de 291,000 vaches et veaux laitiers vont profiter de l’engagement de nos lauréats chaque année.

On compte environ 250 millions de vaches laitières sur la planète, dont 37 millions dans l’UE 28,9 millions aux Etats-Unis et 3,6 millions en France. La production de lait augmente rapidement dans le sud de l’Asie, notamment dans les pays qui ne consommaient pas de lait traditonnellement, comme la Chine.

Les pays développés utilisent généralement des races laitières, spécialisées dans la production de lait. La race Prim’Holstein est la race dominante aux États-Unis comme dans la plupart des pays européens, y compris la France.

Il existe de nombreux types de systèmes d’élevages en Europe, allant des systèmes en zéro-pâturage (les vaches n’ont jamais accès au pâturage) aux systèmes extensifs au pâturage avec des abris parfois rudimentaires. Les vaches sont généralement logées en stabulations libres, mais les stabulations dites « entravées », où les vaches sont attachées, sont encore permises et courantes dans certains pays. En France, on trouve encore des systèmes où les vaches sont « à l’attache » en hiver, dans les régions de montagne notamment.

Il n’existe pas de Directive européenne fixant des standards minimum pour la protection des vaches laitières. Quelques cahiers des charges développent des systèmes d’évaluation du bien-être animal en élevage laitier basés sur le suivi d’indicateurs de performance clés et la définition d’objectifs, visant à améliorer les niveaux de boiteries, de mammites, et l’état d’engraissement des animaux.

Les conditions minimum d’élevage des veaux laitiers sont elles définies dans la Directive du Conseil 2008/119/CE. Les veaux ne peuvent pas être élevés dans des cases individuelles après 8 semaines, les cases individuelles ne peuvent avoir des parois solides, les veaux doivent disposer d’assez d’espace pour pouvoir bouger aisément, ils doivent recevoir du colostrum durant les 6 premières heures de vie, être nourris deux fois par jour, et recevoir assez de fer et de fibres dans leur alimentation.



Partager cette page

Contenu associé

Recherche lauréat