CIWF Logo Food Business
Search icon
Publication des résultats du BBFAW 2020

Publication des résultats du BBFAW 2020

Le dernier rapport du benchmark BBFAW est disponible.

En savoir plus
Trophées 2021 - A vos agendas !

Trophées 2021 - A vos agendas !

Les Trophées Bien-être Animal 2021 auront lieu le 24 juin.

En savoir plus ici
Rapport EggTrack 2020

Rapport EggTrack 2020

CIWF publie la quatrième édition du rapport EggTrack qui suit les progrès de la transition hors-cage.

Lire le rapport complet ici
Better Chicken Commitment

Better Chicken Commitment

Des souches plus adaptées, un environnement de qualité, un abattage respectueux, pour le futur de l'élevage de poulet de chair

En savoir plus
En transition hors-cage ?

En transition hors-cage ?

Investissez dans des systèmes hors-cage adaptés aux besoins des poules et aux futures évolutions.

En savoir plus
Rethinking Food

Rethinking Food

CIWF lance un nouveau programme pour accompagner les entreprises dans la mise en place d'un système alimentaire plus résilient et durable.

En savoir plus
Notre travail

Notre travail

Notre but est de placer le bien-être animal au cœur de l’industrie agroalimentaire.

Lire la suite
Notre impact

Notre impact

En travaillant en partenariat avec l’industrie agroalimentaire nous améliorons la vie de millions d’animaux d’élevage chaque année

Pour en savoir plus sur notre impact
Etude de cas

Etude de cas

Partager les bonnes pratiques dans le domaine du bien-être animal à travers des études de cas sur de

grandes entreprises agroalimentaires
Ressources

Ressources

En savoir plus sur nos ressources techniques à destination des entreprises, couvrant les grandes thématiques de bien-être animal.

Cliquez ici
Lauréats

Lauréats

En savoir plus sur nos lauréats des Trophées Bien-être Animal.

Lire la suite
Contacter notre équipe

Contacter notre équipe

Pour en savoir plus sur nos Trophées ou pour échanger sur la prise en compte du bien-être animal par votre entreprise, n’hésitez pas à

contacter notre équipe

NOS SERVICES AUX ENTREPRISES

ENTREPRISES

CIWF travaille avec les leaders mondiaux de l'agroalimentaire (grande distribution, transformation, restauration) qui ont un impact considérable sur le bien-être des animaux d’élevage à grande échelle.

Secteurs
ENTREPRISES

TROPHÉES

A travers nos Trophées Bien-être Animal, nous encourageons et récompensons les entreprises de l'agroalimentaire pour leur politique d’achat ou leurs engagements qui impactent positivement sur le bien-être des animaux d’élevage.

POSTULER
TROPHÉES

Actualités Industrie

10.02.20

Carrefour et Loué s'allient contre l'abattage des poussins mâles

Lire la suite
06.02.20

Système U et Carrefour rejoignent Casino dans une démarche d'étiquetage du bien-être animal

Lire la suite
24.10.19

Les ONG auront-elles la peau du poulet standard ?

Lire la suite
21.10.19

Auchan rejoint le mouvement Better Chicken

Lire la suite
04.10.19

Le bien-être animal s’affiche désormais sur les produits des Fermiers de Loué

Lire la suite
26.09.19

Intermarché et Netto s’engagent en faveur du bien-être des poulets de chair

Lire la suite

Ressources

Cette section contient une sélection de ressources visant à inspirer et à aider les organisations qui souhaitent améliorer le bien-être animal dans leurs chaines d’approvisionnement.

En savoir plus
Ressources

ÉTUDES DE CAS

Cette section contient des études de cas techniques, marketing et de partenariats qui présentent de bonnes pratiques dans le domaine du bien-être animal, ainsi que différentes manières de mettre en œuvre et de communiquer sur celles-ci.

En savoir plus
ÉTUDES DE CAS

LAURÉATS

LAURÉATS

En savoir plus sur les entreprises leaders du marché dont les engagements bénéficient chaque année à des millions d'animaux

Voir les lauréats ici
1. DISTRIBUTION

LAURÉATS

En savoir plus sur les entreprises leaders du marché dont les engagements bénéficient chaque année à des millions d'animaux

Voir les lauréats ici
2. RESTAURATION COMMERCIALE

LAURÉATS

En savoir plus sur les entreprises leaders du marché dont les engagements bénéficient chaque année à des millions d'animaux

Voir les lauréats ici
3. TRANSFORMATION

LAURÉATS

En savoir plus sur les entreprises leaders du marché dont les engagements bénéficient chaque année à des millions d'animaux

Voir les lauréats ici
4. SECTEUR PUBLIC

LAURÉATS

En savoir plus sur les entreprises leaders du marché dont les engagements bénéficient chaque année à des millions d'animaux

Voir les lauréats ici
5. PME

Trophées

Les Œufs d’Or

Les Œufs d’Or

Lire la suite

Les Œufs d’Or récompensent les entreprises et organisations publiques qui s’engagent à utiliser des œufs ou des ovoproduits hors-cage

Les Œufs d’Or récompensent depuis 2007 les entreprises et les organisations publiques qui utilisent (ou, pour les entreprises uniquement, qui s’y engagent dans un délai de 5 ans) des œufs ou des ovoproduits hors-cage. Chaque année, près de 100 millions de poules pondeuses vont bénéficier des engagements de nos lauréats.

Plus de 6.5 milliards de poules pondeuses sont élevées chaque année afin de produire l’ensemble des œufs consommés dans le monde, avec plus de 60% d’entre elles dans des systèmes intensifs en cages.

Les œufs de ces poules sont vendus soit tels quels, soit sous forme d’ovoproduits qui sont alors utilisés par les restaurants et les entreprises agroalimentaires, pour la fabrication d’une large gamme de produits tels que plats préparés, gâteaux, biscuits et desserts.

Depuis le 1er janvier 2012, l’élevage de poules pondeuses en cages « conventionnelles » et la vente d’œufs issus de ces derniers sont interdits dans tous les États membres de l’Union Européenne, suite à la mise en application de la Directive 1999/74/CE pour la protection des poules pondeuses.

Les cages « aménagées » sont cependant toujours autorisées et représentent encore une grande partie de la production d’œufs française et européenne. Ces cages, malgré un espace de vie légèrement plus grand (750cm2 par poule contre 550cm2 auparavant, soit l’équivalent d’une carte postale en plus par poule) et quelques aménagements (nid, perchoir et bac à poussière), sont encore loin de répondre aux besoins naturels des poules pondeuses.

Parmi les 360 millions de poules pondeuses élevées chaque année en Europe, plus de la moitié sont encore élevées en cages « aménagées ». Aux Etats-Unis, la quasi-totalité des poules pondeuses sont elles élevées en cages conventionnelles.

Les Poulets d’Or

Les Poulets d’Or

Lire la suite

Les Poulets d’Or récompensent les entreprises et organisations publiques qui s’engagent à utiliser du poulet issu d’élevages répondant à certaines conditions de bien-être animal

Les Poulets d’Or récompensent les entreprises et les organisations publiques qui utilisent (ou, pour les entreprises uniquement, qui s’y engagent dans un délai de 5 ans) du poulet issu d’élevages répondant à certaines conditions de bien-être animal – relatives à la densité d’élevage, le rythme de croissance et l’enrichissement du milieu. Chaque année, plus de 243 millions de poulets de chair vont bénéficier des engagements de nos lauréats.

Depuis Septembre 2017, nous demandons aussi aux entreprises de s’engager à signer l’engagement à plus long terme correspondant à la Demande Européenne commune « Better Chicken Commitment ».

Plus de 57 milliards de poulets de chair sont abattus chaque année dans le monde, dont neuf milliards aux États-Unis, et plus de neuf milliards dans l’UE 28.

La France produit environ 1 million de tonnes de poulet chaque année et un Français consomme en moyenne 14,8 kg de poulet par an.

Plus de 70% des poulets de chair produits dans le monde sont élevés dans des systèmes industriels, ce qui est notamment le cas en France, en Europe et aux États-Unis, ainsi qu’une part grandissante dans les pays en voie de développement.

Les normes minimales pour la protection des poulets de chair sont décrites dans la version révisée de la Directive européenne 2007/43/CE, notamment en ce qui concerne la définition des densités d’élevage minimales.

Les Vaches d’Or

Les Vaches d’Or

Lire la suite

Les Vaches d’Or récompensent les entreprises et organisations publiques qui s’engagent à utiliser du lait ou des produits laitiers issus d’élevages plus respectueux des vaches laitières et de leurs veaux.

Les Vaches d’Or récompensent les entreprises et les organisations publiques qui utilisent (ou, pour les entreprises uniquement, qui s’y engagent) à utiliser du lait ou des produits laitiers issus d’élevages plus respectueux des vaches laitières et de leurs veaux. Plus de 600 000 vaches et veaux laitiers vont profiter de l’engagement de nos lauréats chaque année.

On compte environ 250 millions de vaches laitières sur la planète, dont 37 millions dans l’UE 28,9 millions aux Etats-Unis et 3,6 millions en France. La production de lait augmente rapidement dans le sud de l’Asie, notamment dans les pays qui ne consommaient pas de lait traditionnellement, comme la Chine.

Les pays développés utilisent généralement des races laitières, spécialisées dans la production de lait. La race Prim’Holstein est la race dominante aux États-Unis comme dans la plupart des pays européens, y compris la France.

Il existe de nombreux types de systèmes d’élevages en Europe, allant des systèmes en zéro-pâturage (les vaches n’ont jamais accès au pâturage) aux systèmes extensifs au pâturage avec des abris parfois rudimentaires. Les vaches sont généralement logées en stabulations libres, mais les stabulations dites « entravées », où les vaches sont attachées, sont encore permises et courantes dans certains pays. En France, on trouve encore des systèmes où les vaches sont « à l’attache » en hiver, dans les régions de montagne notamment.

Il n’existe pas de Directive européenne fixant des standards minimum pour la protection des vaches laitières. Quelques cahiers des charges développent des systèmes d’évaluation du bien-être animal en élevage laitier basés sur le suivi d’indicateurs de performance clés et la définition d’objectifs, visant à améliorer les niveaux de boiteries, de mammites, et l’état d’engraissement des animaux.

Les conditions minimum d’élevage des veaux laitiers sont elles définies dans la Directive du Conseil 2008/119/CE. Les veaux ne peuvent pas être élevés dans des cases individuelles après 8 semaines, les cases individuelles ne peuvent avoir des parois solides, les veaux doivent disposer d’assez d’espace pour pouvoir bouger aisément, ils doivent recevoir du colostrum durant les 6 premières heures de vie, être nourris deux fois par jour, et recevoir assez de fer et de fibres dans leur alimentation.

Les Porcs d’Or

Les Porcs d’Or

Lire la suite

Les Porcs d’Or récompensent les entreprises et organisations publiques qui s’engagent à utiliser du porc issu d’élevages plus respectueux du bien-être des truies reproductrices et des porcs à l’engraissement.

Les Porcs d’Or récompensent les entreprises et les organisations publiques qui utilisent (ou, pour les entreprises uniquement, qui s’y engagent dans un délai de 5 ans) du porc issu d’élevages plus respectueux du bien-être des truies reproductrices et des porcs à l’engraissement. Plus de 3,1 million de truies et porcs à l’engraissement bénéficient déjà chaque année des engagements de nos lauréats.

Environ 1,38 milliards de porcs sont abattus chaque année pour leur viande dans le monde. Plus de la moitié d’entre eux sont élevés en Asie avec plus de 45% de la population porcine mondiale se trouvant en Chine. Les plus gros producteurs de porcs (hors Asie) sont l’UE (avec près de 313 millions de porcs abattus par an), les Etats-Unis (environ 111 millions par an) et le Brésil (plus de 34 millions). En France, environ 25 millions de porcs charcutiers sont abattus chaque année et on compte environ 1 million de truies reproductrices. Bien que les porcs soient encore élevés de manière très extensive (en plein air) dans certaines parties du monde et notamment dans certains pays en voie de développement, plus de la moitié de la production de porc mondiale est issue d’élevages intensifs.

Les conditions minimum pour la protection des porcs dans l’UE sont définies dans la Directive du Conseil 2008/120/CE. À partir du 1er janvier 2013, tous les élevages doivent loger les truies en groupe de la 5ème semaine à la semaine précédant la mise-bas, fournir un accès permanent à des matériaux manipulables et une quantité suffisante d’aliments volumineux ou riches en fibres ainsi que des aliments riches en énergie. Tous les élevages doivent d’ors et déjà répondre à ces normes. En particulier, les aspects suivants de la Directive se doivent d’être respectés:

  • « Les porcs doivent avoir un accès permanent à une quantité suffisante de matériaux de manipulation, tels que la paille, le foin, le bois, la sciure, le compost, la tourbe ou un mélange de ces derniers, qui ne compromettent pas la santé des animaux. »
  • « La section partielle de la queue et le meulage des dents ne peuvent être réalisés de manière systématique, mais seulement si 1) il existe des preuves que des blessures ont été causées au niveau des mamelles des truies ou des oreilles ou des queues des porcs et 2) d’autres mesures ont été prises afin de prévenir la caudophagie et d’autres vices, notamment en tenant compte du milieu de vie et du taux de charge. Les conditions d’ambiance ou les systèmes de conduite des élevages doivent être modifiés s’ils ne sont pas appropriés. »
Trophées Distributeurs

Trophées Distributeurs

Lire la suite

Trophées remis aux enseignes qui se distinguent par leur performance, leur innovation et leur communication dans le domaine du bien-être animal

29Trolley

Les enseignes de la grande distribution sont le principal lien entre la ferme et l’assiette des consommateurs et ont donc un rôle capital à jouer afin d’assurer et de promouvoir le bien-être animal en élevage.

CIWF travaille avec le secteur de la grande distribution depuis 2001, en accompagnant et récompensant les leaders du secteur à travers son Enquête Grande Distribution bisannuelle. La dernière édition en l'enquête en 2019 a regroupé 28 distributeurs européens.

L’Enquête Grande Distribution porte sur les standards de bien-être animal des enseignes de la grande distribution, et plus particulièrement en élevage de poules pondeuses, de poulets de chair, de porcs, de vaches laitières et de veaux, et de poissons d'élevage (depuis 2019).

Le fonctionnement est simple : les enseignes européennes sont invitées à répondre à un ensemble de questions en ligne, en toute confidentialité, et se voient ensuite attribuer des scores pour leur politique, leur performance, leur communication et leur approche globale du bien-être animal. Chaque enseigne reçoit ensuite un rapport détaillé, confidentiel et gratuit, présentant une analyse de sa performance accompagnée de recommandations personnalisées afin de construire un programme d’amélioration continue et de se situer par rapport à ses concurrents (de façon non nominative).

L’Enquête Grande Distribution est ouverte à toutes les enseignes européennes.

Les Trophées Distributeurs, qui font partie de nos Trophées Bien-être Animal) sont remis tous les deux ans sur la base des résultats de l’Enquête Grande Distribution. Ils mettent en avant les enseignes qui se distinguent par leur performance, leur innovation et leur communication dans le domaine du bien-être animal. Les enseignes prenant part à l’Enquête Grande Distribution sont automatiquement considérées pour les Trophées Distributeurs.

Pandémie de Covid-19 : report de l'Enquête Grande Distribution à 2022

Au vu de la situation sanitaire actuelle, l’Enquête Grande Distribution et les Trophées associés ont été reportés d'un an, et ouvriront en 2022.

28 distributeurs européens ont participé à l’Enquête en 2019, nous espérons obtenir un nombre similaire de participants lors de la prochaine itération.

Trophées Distributeurs 2019

Les derniers Trophées Distributeurs ont été attribués lors de la cérémonie de remise des Trophées Bien-être Animal en Juin 2019.

L'enseigne britannique Waitrose & Partners a reçu le Trophée du Meilleur Distributeur et le Trophée de la Communication pour leur récente campagne de communication autour du bien-être animal "Waitrose & Partners" .

Casino a reçu le Trophée de l'Innovation pour leur travail de premier plan visant à développer et implémenter le premier étiquetage sur le bien-être animal en France .

Les prochains Trophées Distributeurs seront remis en 2022.

Trophées en Chine

Trophées en Chine

Lire la suite

Présentation des Trophées en Chine

Pigs on straw

La Chine est le plus gros producteur mondial de porcs : elle en élève 680 millions par an, soit plus de la moitié de la population porcine mondiale. La viande de porc connaît une immense popularité, plus de 60 % de toute la viande produite et consommée en Chine étant du porc. Depuis le milieu des années 2000, la consommation de viande a augmenté en Chine, et avec elle la production intensive.

Depuis quelques années, CIWF a élaboré un étroit partenariat avec un organisme soutenu par le gouvernement chinois, le Comité de coopération internationale pour le bien-être animal (ICCAW), afin d’introduire des pratiques plus respectueuses du bien-être animal dans la production porcine chinoise.

Une partie de ce programme se concentre sur l’éducation, le partage d’informations et la visite d’exploitations. L’objectif est de montrer aux producteurs chinois comment obtenir une entreprise performante avec des systèmes de production porcine plus respectueux du bien-être animal, en incluant des éléments essentiels tels que la mise-bas en liberté, l’enrichissement du milieu avec de la paille et l’absence de mutilations telles que la caudectomie ou la castration.

Ce travail a abouti en 2014 au lancement des Trophées « Good Pig Production » en Chine, qui récompensent les producteurs chinois pour leur amélioration du bien-être des porcs, de la sécurité alimentaire et des normes environnementales.

Un total de 62 candidatures a été enregistré pour ces Trophées en 2014, attestant du degré d’intérêt porté à l’application de normes plus respectueuses du bien-être animal en Chine. Seuls 13 lauréats ont été sélectionnés, ce qui témoigne également de la difficulté d’obtenir ce Trophée.

Plus de 750 000 porcs bénéficient déjà des pratiques et des engagements de ces premiers lauréats chinois.

Globe

Vous utilisez un navigateur internet obsolète que nous ne prenons pas en charge. Merci de mettre à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience et votre sécurité.

Si vous avez d'autres questions à ce sujet, ou pour toute autre question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante: infofrance@ciwf.fr. Nous visons à répondre à toutes les questions dans les deux jours ouvrables. Cependant, en raison du volume élevé de correspondance que nous recevons, cela peut parfois prendre un peu plus de temps. Merci de votre compréhension. Si votre requête est urgente, vous pouvez nous contacter au +33 (0) 1 79 97 70 50  (lignes ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 17h).