CIWF Logo Food Business
Search icon

Secteur Public

La restauration collective publique représente plus de trois milliards de repas servis par an en France. Elle offre de plus un débouché stable aux producteurs, et de ce fait a un réel pouvoir de structuration du secteur de l’élevage, favorisant potentiellement des conversions.

CIWF travaille avec les acteurs de la restauration collective, tels que les mairies ou les universités, afin de les amener à s’approvisionner en viandes, œufs et produits laitiers issus d’élevages plus respectueux du bien-être des animaux.

Outre l’impact direct sur la demande, une telle démarche permet aussi, de par le travail d’information à entreprendre par ces organismes auprès de leurs convives, de sensibiliser enfants, étudiants ou adultes au bien-être animal et à l’importance de privilégier des filières durables ( impact environnemental, santé des consommateurs, qualité gustative ou nutritionnelle…).

Il s’agit également pour les acteurs du secteur public de répondre à une demande croissante de la population. En effet, 80% des Français affirment que le bien-être animal est un critère d’achat important pour eux[1].  75% d’entre eux sont par exemple prêts à payer plus cher leurs œufs s’ils ont l’assurance que les poules n’ont pas été élevées en cage[2].

Afin de valoriser leur action, les collectivités et organisations publiques qui répondront aux critères d’éligibilité seront récompensées par la remise d’un Trophée Bien-être Animal. Au total, plus de 280 organisations publiques en Europe ont fait ce choix pour leur restauration collective. Rejoignez-les !

[1] Enquête réalisée en 2013 par Qa Research pour Question d’étiquette.http://www.ciwf.fr/actualites/2013/07/les-francais-pour-un-etiquetage-clair/

[2] Sondage IFOP commissionné par CIWF, 2010.http://www.ciwf.fr/presse/communiques/2010/02/75-des-francais-prets-a-payer-leurs-oeufs-plus-cher/